Catégories
Éponge Lavable

Recette savon liquide maison : savon de Marseille

Recette savon liquide maison : les ingrédients et ustensiles

Pour formuler votre savon maison, il est important d’utiliser des ingrédients qui nettoient efficacement mais sans agresser la peau. En effet, les produits d’entretien, comme le liquide vaisselle, peuvent être particulièrement asséchants pour les mains. Pour cette recette savon maison, nous avons donc banni les agents chimiques et sélectionné uniquement des ingrédients doux.

Les ingrédients

Beaucoup d’ingrédients naturels sont utiles dans les recettes DIY de produits d’entretien : savon de Marseille, savon noir, huiles végétales et huiles essentielles, beurre de karité… Pour cette recette de savon maison, nous avons choisi les ingrédients suivants.

Le savon de Marseille

On ne présente plus le savon de Marseille tant il est efficace pour l’entretien de la maison. Composé d’huile d’olive, de soude caustique et d’eau, il nettoie, désinfecte et élimine les mauvaises odeurs. Il a également l’avantage d’être doux et de respecter tous les types de peau, même les plus sensibles. Le savon de Marseille est donc idéal pour la fabrication d’un savon liquide maison que vous pourrez utiliser tous les jours, sans assécher vos mains.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Comme le savon noir, le savon de Marseille est issu d’un processus de saponification. L’idéal est de choisir des savons saponifiés à froid c’est-à-dire travaillés à une température comprise entre 27 et 45°C (contrairement aux savons classiques qui sont chauffés à 120°C). On obtient ainsi des savons plus gras et qui ont conservé les bienfaits des huiles et beurres végétaux utilisés.

La glycérine végétale

Dans cette préparation, la glycérine végétale fait office d’agent hydratant, humectant et adoucissant. Elle possède également des propriétés nettoyantes, élimine le calcaire et permet de nettoyer et de protéger les vitres. En ajoutant de la glycérine végétale à votre recette de savon liquide, vous obtiendrez un produit doux et bon pour la peau.

Les huiles essentielles (facultatives)

Quelques gouttes d’huiles essentielles apporteront un parfum agréable à votre savon liquide. Elles sont aussi assainissantes et efficaces contre les mauvaises odeurs et les bactéries. Nous vous conseillons de choisir de l’huile de tea tree, de lavande ou encore de sapin baumier. Les huiles essentielles sont cependant facultatives.

Les quantités

Voici la quantité dont vous aurez pour chaque ingrédient de cette recette de savon liquide (pour 500 ml de produit) :

  • 45 g de copeaux de savon de Marseille
  • 450 ml d’eau
  • 2 cuillères à soupe de glycérine végétale
  • 5-10 gouttes d’huile essentielle bio de votre choix (facultatif)

Les ustensiles

En plus des ingrédients ci-dessus, munissez-vous des ustensiles suivants :

  • deux casseroles
  • une cuillère en bois
  • un entonnoir
  • un flacon vide de 500 ml
  • une balance de précision

Recette savon maison : les étapes pas à pas

La fabrication d’un savon maison est relativement simple et rapide. Elle comporte seulement 3 étapes que nous vous présentons ci-dessous.

Étape n°1 : dissoudre les copeaux de savon

Dans une casserole, commencez par faire chauffer l’eau. Dans une autre casserole, versez les copeaux de savon de Marseille. Une fois l’eau chaude, mélangez-la aux copeaux. Sur feu doux, remuez à l’aide d’une cuillère jusqu’à dissolution complète des copeaux de savon.

Étape n°2 : ajouter les autres ingrédients

Retirez la préparation du feu et ajoutez la glycérine végétale et les huiles essentielles. Mélangez à nouveau et laissez refroidir.

Étape n°3 : verser dans le flacon

Pour terminer votre recette de savon liquide, versez la préparation dans un flacon vide à l’aide d’un entonnoir.

Votre savon liquide maison est prêt à être utilisé ! Si vous suivez la recette, n’hésitez pas à nous dire ce que vous en pensez.

Catégories
Éponge Lavable

Recette liquide vaisselle maison : facile, simple et efficace

Recette liquide vaisselle maison : les ingrédients et ustensiles

De nombreux ingrédients naturels permettent de fabriquer un liquide vaisselle maison : savon de Marseille, vinaigre blanc, bicarbonate et cristaux de soude, savon noir… Pour cette recette, nous avons sélectionné les plus efficaces d’entre eux pour vous garantir un produit vaisselle maison ultra dégraissant.

Les ingrédients

Chacun des ingrédients utilisés pour cette recette de liquide vaisselle joue un rôle spécifique. Ainsi, nous avons choisi des agents naturels qui dégraissent, détachent, détartrent et font briller.

Le bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude (ou bicarbonate de sodium) est un ingrédient naturel souvent utilisé dans les recettes de produits maison : lessive, spray anti-odeurs, cosmétiques… Et pour cause : le bicarbonate est à la fois nettoyant, dégraissant, économique, biodégradable et sans danger pour la santé. C’est donc l’ingrédient idéal pour fabriquer votre liquide vaisselle maison !

LE SAVIEZ-VOUS ?

Pour nettoyer de la vaisselle très sale, il est possible d’associer le bicarbonate de soude à des cristaux de soude (ou carbonate de sodium). Ces derniers sont plus abrasifs et plus puissants pour venir à bout de la saleté et des graisses. Toutefois, évitez de les utiliser pour nettoyer des ustensiles en aluminium.

Le savon noir

Le savon noir est composé de potasse et d’huiles végétales (le plus souvent de l’huile d’olive ou de lin). Comme le savon de Marseille, il est un excellent nettoyant et dégraissant écologique. Il possède également des propriétés antibactériennes et permet de faire mousser la recette. Nous utiliserons ici du savon noir liquide que vous trouverez facilement en magasin.

Le vinaigre blanc

Le vinaigre blanc est un ingrédient indispensable pour une vaisselle ultra propre et brillante. Il a également l’avantage de détartrer et d’être anti-calcaire. Il est donc intéressant pour éliminer les traces de calcaire de votre vaisselle, surtout si votre eau est dure.

Les huiles essentielles (facultatives)

Enfin, pour compléter votre recette de liquide vaisselle écologique, vous pouvez ajouter quelques gouttes d’huile essentielle : arbre à thé, citron, lavande, eucalyptus… Elles possèdent des propriétés intéressantes et apporteront un parfum agréable à votre produit ménager.

Les quantités

Pour cette recette de liquide vaisselle maison, vous aurez besoin des quantités suivantes (pour 500 ml de produit) :

  • 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude
  • 100 g de savon noir liquide
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre blanc
  • 5-10 gouttes d’huile essentielle de votre choix (facultatif)
  • 400 ml d’eau

Les ustensiles

En plus des ingrédients ci-dessus, munissez-vous des ustensiles suivants :

  • une casserole
  • une cuillère en bois
  • un entonnoir
  • un flacon vide de 500 ml

Les étapes pas à pas

Notre DIY liquide vaisselle ne comprend que 3 étapes faciles et rapides à réaliser. Après avoir réuni tous les ingrédients et ustensiles nécessaires, vous n’avez plus qu’à suivre le guide !

Étape n°1 : faire chauffer le savon noir

Dans une casserole, faites chauffer le savon noir avec l’eau. Mélangez à l’aide de la cuillère jusqu’à obtenir un mélange homogène. Retirez du feu et laissez reposer quelques instants.

Étape n°2 : mélanger les autres ingrédients

Directement dans le flacon vide, versez successivement les autres ingrédients dans l’ordre suivant : le bicarbonate de soude, la cuillère à soupe de vinaigre blanc et les huiles essentielles. Fermez le flacon et secouez énergiquement pour bien mélanger les ingrédients.

Étape n°3 : ajouter l’eau chaude

Terminez la préparation en versant dans le flacon le mélange eau chaude/savon noir à l’aide d’un entonnoir. Secouez une dernière fois et laissez refroidir quelques heures.

Votre liquide vaisselle maison naturel et zéro déchet est prêt ! Si vous réalisez notre recette, revenez nous faire part de votre retour d’expérience.

Catégories
Éponge Lavable

Recette lessive maison qui sent bon et qui ne durcit pas

Recette lessive maison : les ingrédients et ustensiles

Il existe une multitude de recettes de lessive maison à base de bicarbonate de soude, de savon de Marseille, de vinaigre blanc, de savon noir, d’huiles essentielles ou encore de cendres de bois (oui oui : la cendre de bois est un excellent nettoyant écologique !). Pour ce DIY, nous avons souhaité vous proposer une recette de lessive maison qui sent bon et qui ne durcit pas. Elle est à la fois respectueuse de la peau, du linge et de la nature.

Les ingrédients

Fabriquer sa lessive maison ne nécessite pas beaucoup d’ingrédients. L’important est de choisir les plus efficaces pour nettoyer et détacher votre linge en un seul lavage. Pour cette recette de lessive maison qui sent bon et ne durcit pas, nous avons sélectionné les ingrédients ci-dessous.

  • Le savon de Marseille

Le savon de Marseille fait partie des meilleurs produits d’entretien naturels. Pour le linge, il possède d’excellentes propriétés nettoyantes et détachantes. Il convient même pour le lavage des textiles délicats et des vêtements de bébé car il est hypoallergénique. Ici, nous utiliserons du savon de Marseille en copeaux, 100% huile d’olive, sans glycérine et sans huile de palme. Ce sont des conditions indispensables pour une recette de lessive maison qui ne durcit pas.

  • Le bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude (ou bicarbonate de sodium) est à la fois désodorisant, détachant et adoucissant. C’est donc un ingrédient parfait pour entretenir votre linge, d’autant plus qu’il est très bon marché.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Attention à ne pas confondre le bicarbonate de soude avec les cristaux de soude (ou carbonate de sodium). S’ils sont aussi d’excellents agents nettoyants, ils sont plus agressifs pour le linge et la machine à laver.

  • Le vinaigre blanc

Ajouté dans votre lessive maison écologique, le vinaigre blanc rendra votre linge plus doux et viendra à bout des taches jaunes. C’est aussi un excellent anti-calcaire qui limitera les dépôts de calcaire dans votre machine à laver.

  • Les huiles essentielles (facultatives)

Enfin, quelques gouttes d’huiles essentielles suffiront à parfumer votre lessive liquide maison qui a pour l’instant une odeur assez neutre. Nous vous conseillons les huiles essentielles de lavande, d’eucalyptus, de citron ou d’arbre à thé.

Les quantités

Pour cette recette de lessive maison qui sent bon et ne durcit pas, vous aurez besoin des quantités suivantes (pour 1L de lessive) :

    • 10 à 20 g de copeaux de savon de Marseille
    • 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude
    • 1 cuillère à soupe de vinaigre blanc
    • 10 gouttes d’huile essentielle de votre choix (facultatif)
    • 1 litre d’eau

Les ustensiles

En plus des ingrédients ci-dessus, munissez-vous des ustensiles suivants :

  • une casserole
  • une cuillère en bois
  • un entonnoir
  • un ancien bidon de lessive ou autre contenant d’au moins 1L
  • un mixer

Beaucoup d’autres ustensiles pourront vous être utiles pour la préparation de votre lessive maison. Notre partenaire Françoise Saget vous propose une large gamme de produits autour du linge de maison notamment.

Retrouvez également les guides Linvosges pour bien entretenir votre linge de lit et linge de table avec notre lessive maison :

 

Recette lessive maison : les étapes pas à pas

Une fois tous les ingrédients et ustensiles réunis, vous n’aurez plus qu’à suivre les 3 étapes ci-dessous.

Étape n°1 : faire fondre les copeaux de savon de Marseille

Commencez par faire fondre les copeaux de savon de Marseille dans l’eau. Pour cela, faites simplement chauffer le litre d’eau dans une casserole puis ajoutez-y les copeaux. Mélangez à l’aide d’une cuillère en bois jusqu’à ce que les copeaux soit totalement fondus. Retirez du feu.

Étape n°2 : ajouter les autres ingrédients

Poursuivez la recette en ajoutant les autres ingrédients à votre mélange eau/savon de Marseille. Versez la cuillère à soupe de bicarbonate de soude et de vinaigre blanc ainsi que la quantité voulue d’huiles essentielles. Mélangez et laissez refroidir pendant environ 15 minutes.

Étape n°3 : mixer la préparation

Passer la préparation au mixer permet d’obtenir une lessive à la consistance parfaite et qui ne durcit pas trop vite. Mixez pendant environ 2 minutes en vitesse 4.

Étape n°4 : verser la préparation dans un contenant

Pour terminer, versez votre lessive dans une bouteille ou un ancien bidon. Remuez bien avant chaque utilisation.

Que pensez-vous de notre recette de lessive maison qui sent bon et ne durcit pas ? N’hésitez pas à nous faire part de votre retour d’expérience !

Catégories
Éponge Lavable

Tuto Tawashi : fabriquez votre éponge lavable zéro déchet

Tawashi tuto : le matériel

Pour fabriquer un tawashi, vous devez rassembler un peu de matériel qui vous permettra de réaliser chaque étape de notre tuto. Voici ce dont vous aurez besoin pour fabriquer votre éponge écologique :

  • du tissu : il constitue la matière première des éponges tawashi. L’idée ici est d’utiliser des tissus recyclés issus de vieux vêtements : leggings, collants, chaussettes, manches (manches de tee shirts ou de pull par exemple).
  • une petite planche en bois (d’environ 20 cm x 20 cm)
  • une paire de ciseaux
  • un marteau
  • des clous à tête plate
  • un marqueur et une règle

Bien entendu, il n’existe pas qu’une seule façon de fabriquer un tawashi maison : vous pouvez utiliser la méthode du tricot, du crochet à l’aide de fil, des « pinces à linge » ou encore du tissage. Pour ce DIY, nous avons choisi la méthode du tissage, la plus simple et la plus rapide.

Tawashi tuto : les étapes de fabrication

Ce tuto tawashi à faire soi-même vous permettra de fabriquer une éponge zéro déchet en quelques étapes seulement. Il est accessible à tous, simple et rapide, quelque soit votre niveau en Do It Yourself !

Temps nécessaire : 1h00

Coût : ≈ 3€

Difficulté : *

  • Étape 1 : fabriquer une planche à tisser

Si vous ne disposez pas d’un vrai métier à tisser, vous devrez fabriquer une planche à tisser pour pouvoir entrelacer les bandes de tissu entre elles. Prenez votre planche en bois et dessinez au marqueur un carré de 16 cm x 16 cm.

Plantez ensuite un clou tous les 2 cm sur tous les côtés de la planche (5 clous par côté) sauf aux 4 coins du carré. Votre planche à tisser est prête !

  • Étape 2 : découper les tissus

Maintenant que vous avez votre planche à tisser, vous pouvez procéder à la découpe des tissus qui constitueront votre éponge écologique. Munissez-vous des vieux vêtements que vous avez choisi puis découpez 10 bandelettes d’environ 16 cm de haut pour 2 à 3 cm de large.

N’hésitez pas à mixer les vêtements pour obtenir des bandes de différentes couleurs ou motifs. Votre éponge japonaise tawashi n’en sera que plus jolie !

LE SAVIEZ-VOUS ?

L’éponge synthétique contient généralement des substances nocives, des additifs chimiques et des dérivés de pétrole. Ce qui est loin d’être écologique ! D’autant plus qu’elle n’est ni recyclable ni biodégradable, contrairement à l’éponge tawashi zéro déchet.

  • Étape 3 : entrelacer les bandes de tissu

Commencez par enfiler 5 bandelettes sur les clous, dans le sens de la largeur (à l’horizontal). Prenez ensuite 5 autres bandelettes et faites la même chose, cette fois-ci dans la longueur. Enchevêtrez vos bandes aux premières en passant par dessus-dessous. Continuez jusqu’à tresser toutes vos bandelettes entre elles.

  • Étape 4 : faire une boucle

La dernière étape de ce tuto tawashi consiste à faire une boucle sur tout le tour de votre tawashi zéro déchet. Pour cela, défaites une boucle de son clou et passez-la à travers la boucle d’à-côté. Continuez ainsi en faisant le tour entier de votre éponge.

Pour terminer, n’oubliez pas de conserver une dernière boucle qui vous permettra d’accrocher votre tawashi éponge lavable où vous le souhaitez. Vous pourrez ainsi la faire sécher et la ranger après chaque utilisation.

Qu’avez-vous pensé de notre DIY tawashi ?

Il existe bien entendu d’autres tutos comme le tuto éponge au tricot d’Alice Gerfault.

Mais celui-ci est sans aucun doute le plus simple et le plus facile à réaliser. Qu’en pensez-vous ?

Catégories
Essuie-tout Lavable

Tuto DIY : apprendre à coudre et à faire son essuie-tout lavable

Tuto essuie-tout lavable : le matériel

Pour pouvoir fabriquer un essuie-tout lavable dans les règles de l’art, il est important de bien s’équiper et de réunir le matériel nécessaire. Ainsi, pour ce DIY essuie-tout lavable, vous aurez besoin des équipements suivants :

  • des carrés de tissu 25 x 25 cm : vous pouvez recycler de vieux tissus ou acheter du tissu en mercerie (de préférence certifié Oeko tex). Il vous faudra du tissu à motifs pour le côté extérieur et du tissu absorbant pour la face intérieure (coton, tissu éponge, tissu nid d’abeille, en fibres de bambou…)
  • des pressions KAM pour pouvoir enrouler les feuilles autour du rouleau d’essuie-tout : il existe de nombreux styles de boutons pression à associer aux motifs et aux couleurs que vous souhaitez
  • une pince KAM et un poinçon pour boutons pression
  • une machine à coudre
  • une paire de ciseaux
  • du fil de couture
  • des épingles

Maintenant que tout le matériel est à votre disposition, suivez les différentes étapes de notre tuto d’essuie-tout éponge réutilisable à faire soi même.

Tuto essuie-tout lavable : les étapes de fabrication

Notre tuto DIY essuie-tout lavable est simple et rapide à réaliser, quel que soit votre niveau et votre expérience en DIY zéro déchet.

Confectionner un rouleau d’essuie-tout lavable est bien plus simple que de fabriquer une éponge réutilisable au tricot, au crochet ou à l’aide d’un métier à tisser. C’est un DIY à la portée de tous !

Temps nécessaire : 1h30

Coût : ≈ 20€ pour 1 rouleau de 8 feuilles d’essuie-tout

Difficulté : facile

  • Étape 1 : découpage du tissu

Si vous avez déjà acheté des carrés de tissu 25 x 25 cm, vous n’aurez pas besoin de les redécouper. Sinon, commencez par découper vos tissus à la bonne dimension à l’aide d’une paire de ciseaux.

  • Étape 2 : assemblage des feuilles

Assemblez ensuite vos différentes feuilles d’essuie lavable ensemble. Pour cela, positionnez bord contre bord et endroit contre endroit une feuille de tissu avec motifs sur une feuille de tissu absorbant (éponge, nid d’abeille…).

LE SAVIEZ-VOUS ?

La partie extérieure à motifs de l’essuie-tout éponge réutilisable maison est purement esthétique et vous permettra de fabriquer un joli rouleau. La partie intérieure en « éponge », quant à elle, est absorbante. C’est elle qui vous permettra d’essuyer une tâche, d’absorber les liquides, de nettoyer les vitres…

  • Étape 3 : épinglage des feuilles

Poursuivez le tuto essuie-tout lavable à faire soi même en épinglant les 2 feuilles entre elles pour éviter qu’elles ne bougent. Positionnez 4 épingles pour chaque côté de votre carré de tissu. À l’aide de votre machine à coudre, cousez à 1 cm du bord les 3 côtés de votre feuille. Sur le 4ème côté, pensez à laisser 7 cm d’ouverture pour pouvoir retourner ensuite votre ensemble (car à cette étape, les carrés de tissu sont toujours positionnés endroit contre endroit). 

  • Étape 4 : deuxième épinglage des feuilles

Retournez votre feuille d’essuie lavable : les motifs sont maintenant visibles de l’extérieur. Épinglez encore une fois les 2 feuilles entre elles (4 épingles à chaque côté).

  • Étape 5 : couture des bords

Cette 5ème étape de notre tuto d’essuie-tout lavable consiste à coudre les bords pour réunir définitivement vos 2 feuilles. Réalisez la couture du bord à 5 mm. Retirez les épingles.

  • Étape 6 : ajout des boutons pression

Pour pouvoir enrouler vos feuilles et fabriquer un rouleau d’essuie lavable, vous devez ajouter des boutons pression. À l’aide d’un poinçon, faites un trou à 2 cm du bord et aux 4 côtés de vos feuilles.

  • Étape 7 : fixage des boutons pressions

Positionnez vos boutons pression mâles et femelles au niveau des trous et fixez-les à l’aide de la pince KAM. Faites de même pour chacune de vos 8 feuilles.

  • Étape 8 : réunion des feuilles entre elles

Pour cette avant dernière étape de notre tuto zéro déchet, il ne vous reste plus qu’à réunir les feuilles entre elles. Pour cela, clipsez les boutons pression entre eux.

  • Étape 9 : création du rouleau d’essuie-tout lavable

Terminez en enroulant toutes vos feuilles pour former un rouleau d’essuie-tout lavable en tissu. Décrochez une feuille à chaque fois que vous en avez besoin. Reformez le rouleau au fur et à mesure de vos utilisations.

Voilà ! Vous savez désormais fabriquer votre essuie-tout lavable et réutilisable.

Avez-vous déjà réalisé d’autres produits zéro déchet, suivi un DIY éponge réutilisable, lingette lavable ou autre ?

Dites-nous tout en commentaire !

Catégories
Éponge Lavable

Tawashi : tout savoir sur l’histoire & les origines

Les origines du tawashi

Le tawashi fait aujourd’hui partie des meilleures solutions pour une maison zéro déchet. À la fois pratique, facile d’utilisation, écologique, économique et hygiénique, elle compte de plus en plus d’adeptes. Zoom sur les origines de cette petite éponge devenue populaire…

  • Les origines du nom

Le terme tawashi est tiré du japonais たわしet signifie « brosse à laver » ou « lavette ». On peut aussi lui donner la signification de « gommage » ou de « récurer ». La première forme des éponges tawashi apparaît en 1907 grâce à Seizaemon Nishio. Il ne s’agit pas encore d’éponges en tissu mais en fibres de palme, appelées Kamenoko Tawashi.

Plus tard, elles seront fabriquées à partir de vieux vêtements et de matières textiles recyclées. Elles porteront alors simplement le nom de tawashi.

  • Qu’est-ce qu’une éponge Tawashi ?

C’est une éponge japonaise zéro déchet qui nous vient tout droit du Japon. À l’origine, elle est utilisée pour toutes les tâches domestiques (vaisselle, entretien de la cuisine ou salle de bain…), pour le nettoyage des légumes… Au fil des années, les usages traditionnels du tawashi sont restés les mêmes. Il est toujours aussi pratique et multi-tâches. Le tawashi éponge est inusable !

  • Les différentes évolutions

L’éponge tawashi zéro déchet telle qu’elle est aujourd’hui a connu différentes évolutions au cours de l’histoire. Au début du XXème siècle, le Kamenoko Tawashi était une éponge extrêmement résistante, capable de durer plusieurs années.

Mais il était aussi très dur et ne permettait pas de réaliser des tâches plus délicates. Progressivement, la fabrication de l’éponge japonaise a évolué vers les concepts de récupération et de recyclage.

C’est donc naturellement que les vieux vêtements (collants, chaussettes, manches…) et les matières naturelles (laine, coton, bambou…) ont été choisis pour confectionner des éponges zéro déchet. Ainsi a évolué l’éponge lavable zéro déchet, réutilisable et écologique d’origine japonaise !

LE SAVIEZ-VOUS ? Au Japon, l’éponge écologique en tissu doux est utilisée pour la toilette personnelle. Ainsi, elle remplace le gant de toilette sous la douche. C’est aussi un excellent gant de gommage pour une peau toute douce.

L’art du tawashi

L’éponge a été remise au goût du jour grâce à la tendance du zéro déchet. Il existe aujourd’hui une multitude de tutoriels diy pour tawashi : au tricot, au crochet, à l’aide d’un métier à tisser, avec des pinces à linge… Nous vous proposons ci-dessous un aperçu des différentes techniques de fabrication.

  • Le tissage

Le tissage se réalise à l’aide d’un métier à tisser constitué d’une planche de bois et de clous.

Le premier clou doit être enfoncé à 3 cm du bord. Les différentes bandelettes de tissus sont ensuite alternées dessus/dessous, horizontalement puis verticalement et de boucle en boucle. On obtient alors une jolie éponge zéro déchet !

Le tissage est l’une des techniques les plus simples pour fabriquer votre éponge lavable japonaise en machine. Vous pouvez également fabriquer votre métier à tisser tawashi à l’aide de pinces à linge.

  • Le crochet

Une autre solution pour créer un tawashi est d’utiliser la technique du crochet. Elle permet de créer des formes différentes et avec plusieurs couleurs. Bien entendu, le crochet nécessite du fil de qualité comme le creative bubble conçu par la marque Rico Design. Vous êtes ensuite libre de choisir les mailles que vous voulez.

  • Le tricot

Vous trouverez facilement sur Internet des DIY d’éponge écologique fabriquée au tricot. Vous pouvez alors choisir la laine à tricoter creative bubble de Rico Design, disponible en de multiples coloris. Choisissez ensuite la forme et la technique de tricot que vous souhaitez.

Avez-vous déjà fabriqué votre propre tawashi ou éponge écologique ? Quelle technique avez-vous choisi ? Dites-nous tout en commentaire !