Catégories
Couche Lavable

Décrassage couches lavables : comment faire et pourquoi ?

Qu’est-ce que l’encrassage ?

L’encrassage d’une couche lavable est un phénomène courant et normal. En effet, au fil des utilisations et des lavages, la partie absorbante de la couche (appelée « insert ») se gorge progressivement de résidus en tous genres. Ces derniers proviennent généralement de l’urine, de la lessive (qui contient du savon ou de l’huile), des crèmes pour le change, du calcaire présent dans l’eau… Ils se fixent dans l’insert et finissent par réduire son absorption.

L’encrassage est l’un des rares inconvénients des couches lavables par rapport aux couches jetables. Il peut être plus ou moins important et rapide en fonction de la densité de la fibre, de la quantité de lessive utilisée, du nombre de passages en machine ou encore de la matière des inserts. Ainsi, certaines matières s’encrassent plus facilement que d’autres comme la microfibre et les fibres synthétiques en général.

Comment reconnaître une couche lavable encrassée ?

Une couche lavable encrassée se distingue assez facilement. Voici les principaux signes qui vous indiqueront un encrassage :

  • fuites plus fréquentes ;
  • apparition d’irritations de la peau de votre bébé et/ou d’érythèmes fessiers ;
  • odeur d’urine ou d’ammoniaque de plus en plus forte, même après un lavage en machine ;

Si vous constatez un de ces signes, vous pouvez confirmer l’encrassage des couches lavables en réalisant un test simple : le test de déperlance. Faites couler une petite quantité d’eau directement sur l’insert de la couche : elle doit être absorbée immédiatement. À défaut, si l’eau perle ou coule, cela signifie que la couche lavable est encrassée et qu’elle n’absorbe plus correctement. Un décrassage des couches est donc nécessaire.

Décrassage couches lavables : comment prévenir l’encrassage ?

Pour reprendre le célèbre dicton : « Mieux vaut prévenir que guérir ». Pour les couches lavables de votre enfant, il est possible de limiter au maximum leur encrassage grâce à des astuces et des gestes simples.

Un entretien adapté

L’entretien des couches lavables a un impact direct sur leur encrassage. Ainsi, avant le lavage en machine, il est recommandé de rincer les couches à froid pendant 40 à 60 minutes (sélectionnez le mode « rinçage plus » s’il est disponible). Choisissez ensuite un cycle long et lavez les couches à 60°C en utilisant seulement une demi-dose de lessive. Terminez par un essorage à 1200 tours/minute pour éliminer au maximum les résidus laissés par les lessives.

Des gestes préventifs

En plus d’un bon entretien des couches, vous pouvez mettre en place certains gestes pour ralentir l’encrassage et améliorer la durée de vie des couches. Par exemple, ne chargez pas votre machine au maximum. Une trop grande quantité de linge limitera le brassage dans le tambour et ne permettra pas un lavage efficace. Évitez également d’utiliser d’autres produits lavants comme les adoucissants, l’eau de javel, les noix de lavage, le vinaigre blanc, le liquide vaisselle ou encore le savon de Marseille. Enfin, choisissez une lessive couche lavable sans glycérine car ce composé a tendance à encrasser rapidement les couches lavables.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Les lessives classiques contiennent généralement des tensioactifs et des additifs qui encrassent progressivement les couches lavables. C’est pourquoi nous vous conseillons de choisir une lessive naturelle ou, encore mieux, de fabriquer votre propre lessive maison.

Un décrassage régulier

D’une manière générale, il est recommandé d’effectuer un décrassage des couches lavables tous les 2 ou 3 mois. Cela dépend de la fréquence d’utilisation des couches lavables, de la présence de calcaire dans votre eau, de la lessive utilisée…

Décrassage couches lavables : mode d’emploi

Décrasser des couches lavables n’a rien de compliqué. Sachez toutefois qu’il doit toujours se faire sur des couches propres. Vous avez ensuite le choix entre 2 solutions, à choisir en fonction du niveau d’encrassage de la couche.

Solution n°1 : laver les couches au percarbonate de soude seul

Le percarbonate de sodium (ou percarbonate de soude) est un ingrédient écologique, idéal pour l’entretien du linge. Ici, il est utilisé seul. Versez 2 cuillères à soupe de percarbonate de sodium dans la machine et sélectionnez un cycle long (2h30 minimum).

Solution n°2 : percarbonate de sodium et cristaux de soude

Pour les couches les plus encrassées, vous pouvez ajouter au percarbonate 2 cuillères à soupe de cristaux de soude. Attention : ayez la main légère car les cristaux de soude peuvent abîmer l’insert sur le long terme. Laissez tremper vos couches lavables toute une nuit, dans un mélange eau/percarbonate/cristaux de soude. Lavez en machine le lendemain (programme 60°C).

Ces méthodes sont généralement suffisantes pour retrouver des couches lavables absorbantes. Dites-nous en commentaire celle qui a le mieux fonctionné pour vous !

Catégories
Shampoing Solide

Recette après-shampoing solide et naturel

Lamazuna est partenaire de StokaBio

>> Acheter l’après-shampoing solide Lamazuna <<

apres-shampoing-solide-partenaire-stokabio-lamazuna

  • Prix : 12,50 €
  • Made in france
  • Ingrédients 100% d’origine naturelle
  • Certifié BIO Cosmos Organic
  • Convient aux femmes enceintes et allaitantes
  • Zéro déchet
  • Vegan

Recette après-shampoing solide : les ingrédients et ustensiles

Comme pour notre recette de shampoing solide maison, celle de l’après shampoing solide est tout aussi facile à réaliser. Là encore, nous avons fait le choix d’une préparation sans tensioactif SCI (sodium cocoyl isethionate en poudre) et à base d’ingrédients naturels pour un soin doux, respectueux de la fibre capillaire et du cuir chevelu.

Les ingrédients

L’après shampooing solide est un soin qui se veut avant tout nourrissant et démêlant. Mais il doit aussi régénérer les cheveux secs, ternes et abîmés, prévenir la formation de fourches au niveau des pointes, apporter de la brillance aux cheveux en manque d’éclat et assouplir la fibre capillaire. Un sacré programme ! Pour y parvenir, l’après shampoing solide bio doit pouvoir compter sur ses ingrédients. Pour ce DIY, nous avons sélectionné des matières premières reconnues pour leurs bienfaits sur les cheveux et idéales pour fabriquer son après shampoing solide.

  • Les beurres végétaux

Lorsqu’il s’agit de nourrir les cheveux, il n’y a rien de mieux que les beurres végétaux. Très riches en corps gras, ils nourrissent en profondeur et apportent la quantité de lipides dont vos cheveux ont besoin pour rester forts et brillants. Le beurre de karité et le beurre d’avocat sont particulièrement intéressants pour profiter d’un après shampoing solide nourrissant. Quel que soit votre type de cheveux, ils seront intensément nourris et réparés.

  • L’huile de noix de coco

L’huile de coco fait partie des meilleures huiles végétales pour prendre soin de ses cheveux. En plus d’apporter un parfum exotique très agréable aux recettes, elle nourrie et renforce la fibre capillaire grâce à sa richesse en acides gras. Cette huile végétale rend aussi vos cheveux plus souples et plus brillants. Si vous le souhaitez, vous pouvez remplacer l’huile de coco par de l’huile d’amande douce ou de l’huile végétale de jojoba.

  • La vitamine E

Dans cette recette d’après shampoing solide maison, la vitamine E a un double intérêt : d’une part, elle évite aux beurres végétaux et aux huiles végétales de rancir grâce à son action antioxydante ; d’autre part, elle répare les cheveux secs, ternes et abîmés et stimule leur croissance.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Parmi ses nombreux bienfaits, la vitamine E (tocophérol) améliore la circulation sanguine et dilate les vaisseaux sanguins au niveau du cuir chevelu. La pousse des cheveux s’en trouve alors nettement améliorée.

  • Les huiles essentielles (facultatives)

Les huiles essentielles ajoutent une fragrance aux produits cosmétiques. Quelques gouttes d’huile suffisent pour déposer un parfum agréable sur votre chevelure. Choisissez l’huile essentielle de votre choix (lavande, camomille, cèdre de l’Atlas, ylang-ylang…) en fonction de vos préférences olfactives mais aussi des propriétés qu’elle apporte. Attention : les huiles essentielles sont déconseillées aux femmes enceintes et allaitantes.

Les agents de texture

Enfin, les après shampoings solides ont besoin d’agents de texture (cires, gommes, poudres…) qui viendront épaissir et stabiliser votre recette de shampoing solide. Ici, nous avons choisi de la cire émulsifiante (ou Polawax) et du BTMS végétal.

Les quantités

Pour ce DIY après shampoing solide, vous aurez besoin des quantités suivantes :

    • 10 g de beurre de karité
    • 10 g de beurre d’avocat
    • 5 g d’huile végétale de coco
    • 2 à 4 gouttes de vitamine E
    • 10 gouttes d’huile(s) essentielle(s) de votre choix
    • 3 g de cire émulsifiante
    • 2 g de BTMS
    • eau (pour le bain-marie)

Les ustensiles

En plus des ingrédients ci-dessus, munissez-vous des ustensiles suivants :

  • une casserole
  • un bol en inox
  • un mini-fouet
  • une balance
  • un moule en silicone

Recette après-shampoing solide : les étapes pas à pas

Pour réaliser facilement et rapidement votre recette de shampoing solide, suivez pas à pas les 3 étapes ci-dessous.

  • Étape n°1 : faire fondre les ingrédients au bain-marie

Commencez par faire fondre les corps gras (beurres et huiles végétales) ainsi que la cire émulsifiante et le BTMS au bain-marie. Faites chauffer à feu doux et remuez jusqu’à ce que le mélange soit totalement fondu. Retirez du feu.

  • Étape n°2 : ajouter les autres ingrédients

Ajoutez ensuite les autres ingrédients de la recette à savoir la vitamine E et les huiles essentielles du shampoing. Mélangez bien entre chaque ajout d’ingrédient.

  • Étape n°3 : verser la préparation dans un moule

Une fois la préparation terminée, lisse et homogène, versez-la dans un moule en silicone. Placez le tout au réfrigérateur pendant 2 à 6h pour qu’il durcisse. Une fois le temps écoulé, démoulez votre shampoing solide zéro déchet et patientez 24h avant de l’utiliser.

Lorsque vous aurez testé notre recette après-shampoing solide maison, n’hésitez pas à nous faire parvenir votre retour d’expérience !

Catégories
Déodorant Solide

Recette de déodorant maison, solide et naturel

Notre recette de déodorant maison contient des ingrédients reconnus pour leurs bienfaits sur la peau. En plus de cela, vous aurez besoin d’un minimum d’ustensiles et d’équipement pour pouvoir réaliser les différentes étapes de notre DIY déodorant solide. Mais rassurez-vous : fabriquer son déodorant solide est facile et rapide.

Les ingrédients

Votre déodorant solide doit contenir différents agents naturels qui seront les garants de son efficacité. Ainsi, il doit contenir des ingrédients capables de lutter contre les bactéries et d’éliminer les mauvaises odeurs, d’apaiser la peau tout en apportant un léger parfum. Pour cette recette déodorant maison, solide et naturel, nous avons sélectionné le bicarbonate de soude, l’huile de coco, la cire d’abeille, la fécule de maïs et quelques huiles essentielles. Un concentré d’efficacité !

  • Le bicarbonate de soude

Ingrédient incontournable des recettes de déodorant naturel, le bicarbonate de soude agit comme un anti-bactérien. Il élimine les bactéries responsables des odeurs de transpiration et est un puissant absorbant.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Il existe 3 types de bicarbonate de soude ou bicarbonate de sodium. Ainsi, on distingue le bicarbonate technique, destiné à l’entretien de la maison, le bicarbonate pharmaceutique (ou à usage médical) et le bicarbonate alimentaire. Ce dernier est le plus pur et le moins irritant pour la peau. C’est donc du bicarbonate alimentaire que vous devrez utiliser pour cette recette de déodorant.

  • L’huile de noix de coco

De nombreuses huiles végétales peuvent être utilisées pour fabriquer son déodorant naturel maison. Parmi elles, l’huile de coco est certainement la plus intéressante. Elle apporte un parfum sucré très agréable et possède de puissantes propriétés anti-bactériennes. L’huile de noix de coco est aussi douce, nourrissante et apaisante. Elle est idéale pour les aisselles irritées par le feu du rasoir.

  • La cire d’abeille

Dans les déodorants et cosmétiques solides, la cire d’abeille fait office d’agent de texture. En effet, elle permet d’épaissir la préparation et évite que les produits ne fondent trop rapidement. Mais elle possède aussi des propriétés hydratantes et apaisantes.

  • La fécule de maïs

Dans cette recette, la fécule de maïs joue surtout le rôle d’épaississant. De plus, elle protège la peau et apaise les irritations. Vous pouvez aussi la remplacer par de la fécule arrow root, extraite du rhizome de la plante Maranta arundinacea. Cette poudre fine est aussi un extraordinaire épaississant, apporte un toucher doux et soyeux.

  • Les huiles essentielles (facultatives)

Enfin, vous pouvez compléter votre recette de déo naturel avec quelques gouttes d’huiles essentielles. Elle apporteront un parfum agréable et des propriétés supplémentaires. L’huile de palmarosa et de tea tree, par exemple, sont anti-bactériennes et luttent contre la transpiration malodorante. L’huile essentielle de lavande fine, quant à elle, adoucit les peaux irritées. Mais les huiles essentielles ne sont pas obligatoires. Elles sont également déconseillées chez les femmes enceintes et les jeunes enfants.

Les quantités

Pour cette recette de déodorant solide, vous aurez besoin des quantités suivantes :

  • 8 g de bicarbonate de soude
  • 10 g d’huile végétale de noix de coco
  • 2 g de cire d’abeille
  • 5 g de fécule
  • 4 gouttes d’huile(s) essentielle(s) de votre choix

Le matériel

Une fois les ingrédients réunis, préparez les ustensiles dont vous aurez besoin. Pour cette recette de déodorant solide à faire soi-même, munissez-vous de l’équipement suivant :

  • une casserole
  • un bol en inox
  • un mini-fouet
  • une balance
  • un petit pot avec couvercle

Recette déodorant maison solide : les étapes pas à pas

Notre recette de déodorant maison se réalise en seulement 5 étapes !

  • Étape n°1 : faire fondre les corps gras

Commencez par faire fondre les corps gras à savoir l’huile de coco et la cire d’abeille. Pour cela, préparez un bain-marie avec la casserole et le bol en inox dans lequel vous verserez vos ingrédients. Faites chauffer à feu doux jusqu’à ce qu’ils soient complètement fondus. Retirez du feu.

  • Étape n°2 : ajouter les autres ingrédients

Poursuivez la recette en ajoutant les autres ingrédients à la préparation : les cuillères à soupe de bicarbonate de soude, la fécule et les gouttes d’huile essentielle de votre choix. Remuez bien entre chaque ajout d’ingrédient à l’aide de votre mini-fouet.

  • Étape n°3 : verser dans le pot

Une fois lisse (sans grumeaux) et homogène, votre mélange est prêt à être versé dans le pot qui servira de contenant à votre déodorant solide. Placez-le au réfrigérateur quelques heures pour qu’il durcisse. Terminez en collant une petite étiquette indiquant la date de préparation et de péremption (un déodorant solide se conserve environ 3 mois).

Qu’avez-vous pensé de notre recette déodorant maison, solide et naturel ? N’hésitez pas à nous donner votre avis et à partager votre expérience !

Catégories
Coton Tige Réutilisable

Coton tige réutilisable made in france, quelles marques ?

Sommaire

Les meilleures marques de coton tige réutilisable made in france selon StokaBio :

Lamazuna et l’Oriculi en bio-plastique

Caliquo et le cure-oreilles en bois

EEEARS et le coton tige en silicone médical

Quelle est la meilleure marque de coton tige réutilisable made in france ?

Sur le marché, plusieurs marques se distinguent par la qualité de leurs produits et leur innovation. Afin de vous montrer les différents types de cotons tiges réutilisables existants, nous avons choisi l’Oriculi en bio-plastique de Lamazuna, le cure-oreilles en bois de Caliquo et le coton tige réutilisable en silicone de EEEARS.

Caliquo et le cure-oreilles en bois

coton-tige-reutilisable-made-in-france-quelles-marques-alternatives-bio-stokabio

Caliquo est partenaire StokaBio

>> Cliquez ici pour acheter le cure-oreille Caliquo <<

  • Prix : 4,50€
  • Fabrication française
  • Bois de hêtre
  • Produit réutilisable et zero dechet
  • 100 % recyclable
  • 100 % durable

 

Pour un nettoyage des oreilles optimal et respectueux de l’environnement, la marque Caliquo vous propose un cure-oreille en bois de hêtre. Fabriqué en France avec du bois français, ce coton tige réutilisable made in france est durable, 100% recyclable et biodégradable. Il nettoie les oreilles en douceur et convient à toute la famille.

Ici, le bois remplace avantageusement le plastique à usage unique. Il offre également un entretien facile puisqu’il suffit de nettoyer le coton-tige à l’eau après chaque utilisation. Réutilisable à l’infini, ce cure-oreille en bois réduira considérablement vos déchets dans la salle de bain.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Le bambou est une matière phare des produits zéro-déchet. Mais son principal inconvénient est qu’il ne pousse pas en Europe. Il est principalement cultivé en Asie puis rapatrié en France, ce qui augmente l’empreinte carbone d’un produit. Voilà pourquoi il est aussi intéressant de choisir des produits en bois français, comme le hêtre, le chêne ou le noyer.

Le coton-tige réutilisable de Caliquo vous est proposé au prix de 4,50€, dans un petit packaging en carton. Les avis sont unanimes : facile à utiliser, il élimine efficacement le cérumen malgré la forme moins courbée de son embout par rapport aux cotons tiges réutilisables concurrents.

Les frais de livraison en France métropolitaine sont offerts à partir de 55€ d’achat.

Lamazuna et l’Oriculi en bio-plastique

coton-tige-reutilisable-made-in-france-quelles-marques-alternatives-bio-stokabio-lamazuna

Très connue en France, la marque Lamazuna est spécialisée dans les produits écologiques pour une salle de bain zéro déchet. En plus de ses cosmétiques solides, elle propose des accessoires durables fabriqués en France dont l’Oriculi en bio-plastique.

Après avoir connu un large succès avec l’Oriculi en bambou, Lamazuna a décliné son coton tige réutilisable made in france en version bio-plastique 100% biosourcé. Obtenu à partir d’huile de ricin issue de filière durable, le bio-plastique est une matière 100% renouvelable, sûre et facile à entretenir.

L’Oriculi en bio-plastique de Lamazuna est proposé au prix de 4,50€, ce qui est particulièrement intéressant et économique pour un produit réutilisable à vie ! Grâce à lui, vous n’aurez plus besoin d’acheter des cotons tiges ouatés qui finiront à la poubelle à la première utilisation.

Avec ce nouveau produit, Lamazuna se distingue des autres marques. Le bio-plastique est une matière innovante, encore peu connue et proposée sur le marché. Cette version améliorée de l’Oriculi en bambou recueille de nombreux avis positifs : douceur et confort d’utilisation sont au rendez-vous ! Le coton tige réutilisable de Lamazuna est proposé en différents coloris (rouge, jaune, vert, violet ou bleu) selon vos envies.

Pour une livraison en France métropolitaine, comptez 4,90€ de frais de port. La livraison est offerte dès 39€ d’achat. Les produits sont expédiés sous 48H après la validation de la commande.

EEEARS et le coton tige en silicone médical

coton-tige-reutilisable-made-in-france-quelles-marques-alternatives-bio-stokabio-eeears

Basée à Paris, la marque EEEARS a développé un cure-oreilles écologique en silicone médical. Cette matière n’est pas issue du pétrole, comme le plastique, mais de la transformation du silicium. Même si le silicone médical est moins durable que le bois ou le bio-plastique (il est difficilement recyclable), il reste quand même une bonne alternative aux cotons tiges en plastique.

Fabriqué en France, le coton-tige EEEARS possède une tête en forme de croix et non un embout courbé comme la plupart des coton-tiges réutilisables. Il suffit alors de tourner pour retirer l’excès de cérumen en douceur.

En plus de sa technologie innovante, le coton-tige lavable EEEARS est facile à utiliser (aussi bien par les grands que les petits à partir de 5 ans). Il est sûr, souple, possède une grande durée de vie (entre 5 et 10 ans) et se nettoie simplement à l’eau.

Le coton-tige EEEARS est vendu individuellement au prix de 9,90€, en lot de 2 ou 3 ou en pack familial, plus économique. Il est proposé en différents coloris : bleu, vert, blanc ou rose.

Les frais de port pour la France métropolitaine s’élèvent à 3,90€.

Catégories
Papier Toilette Lavable

Tuto DIY : fabriquer son papier toilette lavable

Tuto papier toilette réutilisable : le matériel

Notre tuto de papier toilette à faire soi-même n’a rien de compliqué. Bien au contraire ! Il a été pensé pour être le plus facile et le plus accessible possible. Pour pouvoir réaliser les différentes étapes, vous aurez besoin du matériel suivant :

  • du tissu : réunissez du tissu en coton (bio de préférence) ainsi que des chutes de tissu éponge (serviette éponge, tissu éponge nid d’abeille…) pour la partie absorbante. Vous pouvez acheter vos tissus mais, pour adopter une vraie démarche zéro déchet, l’idéal est de recycler de vieux vêtements ou des serviettes, lingettes ou essuie-mains usés
  • des boutons pression : ils vous permettront d’attacher et de fixer les feuilles de votre papier toilette lavable entre elles pour obtenir un rouleau
  • une pince pour boutons pression
  • une machine à coudre
  • une paire de ciseaux
  • du fil
  • des épingles
  • du papier cartonné pour réaliser un patron
  • un marqueur et une règle

Une fois tout le matériel réuni, vous êtes prêt pour fabriquer votre propre papier toilette lavable maison.

Sachez qu’il est possible de suivre ce DIY papier toilette lavable sans avoir de machine à coudre. Mais la couture à la main est beaucoup plus longue.

Fabriquer son papier toilette réutilisable : les étapes de fabrication

Les étapes de notre DIY papier toilette réutilisable sont simples et rapides. Vous pourrez ainsi fabriquer votre papier toilette zéro déchet en seulement quelques minutes. Pour la couleur et les motifs, n’hésitez pas à vous inspirer des créations présentées sur Internet comme le papier toilette réutilisable de « Petit Poh ».

Temps nécessaire : 1h00

Coût : ≈ 2-3€

Difficulté : *

  • Étape 1 : dessiner un patron

Plutôt que de vous lancer directement dans la découpe des tissus, prenez le temps de dessiner un patron. Vous pourrez ainsi reproduire la forme et les dimensions exactes d’une feuille de papier toilette jetable classique.

Pour cela, munissez-vous de votre papier cartonné. À l’aide d’un marqueur, dessinez un patron en suivant les contours de la feuille de papier hygiénique. Enfin, découpez votre gabarit aux ciseaux.

  • Étape 2 : découper les tissus

Commencez par découper vos chutes de tissu en coton selon votre patron. Faites de-même pour vos tissus éponge. Comptez entre 6 et 10 carrés de chaque pour obtenir un joli rouleau et pouvoir faire un roulement régulièrement, sans jamais manquer de feuilles.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Le papier toilette jetable a un lourd impact sur l’environnement. En plus de contribuer à la déforestation, sa fabrication est particulièrement gourmande en eau. Ainsi, 168 litres sont nécessaires pour fabriquer un seul rouleau de papier toilette !

  • Étape 3 : assembler les carrés de tissu

D’une manière générale, les papiers toilettes lavables sont composés de 2 épaisseurs, ce qui est suffisant pour une bonne absorption. Commencez par fixer à l’aide d’épingles un carré de coton sur un carré de tissu éponge, endroit contre endroit.

Utilisez ensuite votre machine à coudre pour piquer tout autour de vos carrés, à 5 mm du bord. Pensez à laisser une ouverture sur un des côtés pour pouvoir retourner l’ensemble.

  • Étape 4 : finaliser la couture

À l’aide d’une paire de ciseaux, découpez et dégarnissez les 4 coins de vos carrés, au plus près de la couture, afin d’obtenir un bel arrondi. Retournez à l’endroit et cousez l’ouverture, toujours à 5 mm du bord. Vous pouvez également réaliser une surpiqûre tout autour de votre carré. Terminez en coupant les fils qui dépassent.

  • Étape 5 : fixer les boutons pression

Si vous souhaitez attacher les feuilles entre elles et les présenter en forme de rouleau, il suffit de fixer des boutons pression. Placez-les aux 2 extrémités de chaque feuille, la partie mâle côté éponge et la partie femelle côté coton. Clipsez à l’aide de votre pince.

Vous voyez : fabriquer son papier toilette lavable n’est pas si compliqué !

Vous pouvez désormais profiter de votre papier toilette réutilisable maison et découvrir tous ses avantages.

—–

Crédits photos : image extraite de la vidéo TheCraftyGemini Fabric “Paper” Towel Roll- DIY Tutorial

Catégories
Serviette Hygiénique Lavable

Tuto serviette hygiénique lavable et réutilisable

Tuto serviette hygiénique lavable : le matériel

Fabriquer sa serviette hygiénique lavable demande un minimum de matériel. Ainsi, pour réaliser ce DIY, vous aurez besoin des équipements suivants :

  • Des tissus : une serviette hygiénique lavable est composée de 3 couches de tissu : une couche extérieure en tissu imperméable (en coton ou tissu PUL) et avec motifs, une couche intérieure en tissu absorbant (généralement en éponge bambou) et une partie en contact avec la zone intime ou insert (de préférence en coton bio ou tissu certifié Oeko tex).
  • Un patron de serviette hygiénique : ce patron va vous permettre de découper vos tissus en reproduisant la forme d’une serviette hygiénique classique.
    Voir le patron de notre partenaire : Clematiss Pattern
  • Des boutons pressions KAM pour pouvoir clipser et bien fixer votre serviette hygiénique lavable à la culotte.
  • Une pince KAM pour boutons pression.
  • Une machine à coudre.
  • Une paire de ciseaux.
  • Du fil de couture.
  • Des épingles.
  • Un crayon à papier et une règle.

Une fois tout le matériel réuni et à votre disposition, il ne vous reste plus qu’à suivre chaque étape de notre DIY serviette hygiénique lavable.

Tuto serviette hygiénique lavable : les étapes de fabrication

Coudre sa serviette hygiénique lavable n’est pas si difficile qu’il n’y paraît. Nous avons voulu notre tuto le plus simple et le plus accessible possible. Si vous pouvez coudre votre serviette hygiénique à la main, nous vous conseillons tout de même d’utiliser une machine à coudre pour une réalisation plus rapide.

Temps nécessaire : 1h30

Coût : ≈ 3€

Difficulté : *

  • Étape 1 : réaliser un patron de serviette hygiénique

Pour dessiner le patron de votre future serviette hygiénique lavable, aidez-vous simplement d’une serviette classique du commerce en choisissant le flux dont vous avez besoin (léger, normal ou abondant). Vous pouvez aussi reproduire la forme d’une protection de nuit ou d’un protège slip. 

Dessinez le patron sur une feuille blanche (avec les ailettes dépliées). Reproduisez-le une seconde fois en laissant un espace de 1 cm avec votre premier patron. Découpez en suivant la forme la plus grande.

  • Étape 2 : découper les tissus

Après avoir lavé vos différents tissus, découpez-les en suivant la forme de votre patron. Comptez 1 morceau de tissu imperméable (tissu coton ou tissu PUL) pour l’extérieur, 1 à 2 morceaux de tissu pour l’intérieur et 1 à 3 morceaux de tissu éponge absorbant pour l’insert.

Le gabarit de votre insert prend la forme d’un long rectangle que vous viendrez placer à l’intérieur et au centre de votre serviette ou protège slip lavable.

LE SAVIEZ-VOUS ?

L’insert est la partie absorbante d’une serviette hygiénique. C’est aussi celle qui est en contact direct avec notre intimité. Choisissez donc de préférence un tissu éponge bio, certifié Oeko-Tex ou GOTS (Global Organic Textile Standard) c’est-à-dire sans substances nocives.

  • Étape 3 : assembler les tissus et coudre la serviette hygiénique

Commencez par coudre entre elles les différentes couches de tissu pour l’insert. Cousez ensuite votre insert sur l’envers, au centre et à 5 mm du bord de votre tissu prévu pour l’intérieur de la serviette. Superposez tous les tissus ensemble à l’aide d’épingles. Terminez en cousant votre tissu extérieur sur tout le tour de la serviette (à 5 mm du bord).

  • Étape 4 : fixer les boutons pression

Avant de fixer définitivement vos boutons pression, repérez bien leur emplacement sur les ailettes et tracez un repère au crayon. N’hésitez pas à tester la serviette sur une de vos culottes pour trouver le bon emplacement : elle doit être suffisamment serrée pour ne pas glisser ou bouger pendant la journée. Fixez ensuite les boutons pression à l’aide la pince.

Vous savez désormais comment fabriquer vos propres serviettes hygiéniques lavables !

Qu’avez-vous pensé de notre tuto ? Dites-nous tout en commentaire !

Catégories
Dentifrice Solide

Tuto DIY : recette dentifrice solide naturel

Recette dentifrice solide : les ingrédients

Il existe mille et une recettes de dentifrice solide. Elles se déclinent en fonction de l’action recherchée (effet blanchissant, haleine fraîche, renforcement des gencives…), du goût souhaité ou encore de leur destination (enfants ou adultes). Ici, nous vous proposons une recette de dentifrice solide « universelle » qui convient à tous et répond à tous les besoins.

Pour sa préparation, vous aurez besoin des ingrédients suivants :

  • Huile de coco bio : élimine les bactéries et microbes dans la bouche, prévient la plaque dentaire, rend les dents plus blanches, réduit la mauvaise haleine et soulage l’inflammation des gencives ;
  • Argile verte ou argile blanche en poudre : renforce l’émail des dents, contribue à éliminer la plaque dentaire et prévient les infections bucco-dentaires (abcès, aphtes…) ;
  • Huile essentielle de menthe poivrée bio : exerce une action antibactérienne, rafraîchit l’haleine et donne un goût agréable au dentifrice maison ;
  • Carbonate de calcium (blanc de Meudon) ou bicarbonate de soude : agent polissant peu abrasif, il rend les dents plus blanches, élimine les bactéries responsables des caries et neutralise l’excès d’acidité dans la bouche ;
  • Cire d’abeille : protège les gencives ;
  • Glycérine végétale : adoucissante, elle apporte aussi de la texture aux dentifrices solides ;

Vous noterez que notre recette de dentifrice solide ne contient pas de SCI (Sodium Cocoyl Isethionate), un tensioactif moussant mais trop détergent pour les dents.

Recette dentifrice solide : les quantités

Pour ce DIY dentifrice solide, vous aurez besoin des quantités suivantes :

  • 15 g d’huile de coco (environ 15 ml)
  • 21 g d’argile de votre choix (environ 1 cuillère à soupe)
  • 25 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée
  • 5 g de carbonate de calcium ou bicarbonate de soude
  • 5 g de cire d’abeille
  • 2,5 g de glycérine végétale (environ 2 ml)

LE SAVIEZ-VOUS ?

En plus de l’huile de menthe poivrée, d’autres huiles essentielles sont intéressantes pour la santé bucco-dentaire : huile essentielle de citron, huile de tea tree, huile de menthe des champs, de clou de girofle… Mais les huiles essentielles restent facultatives. Elles sont déconseillées notamment aux femmes enceintes et allaitantes et aux enfants de moins de 3 ans.

Recette dentifrice solide : le matériel

Une fois tous les produits réunis, préparez le matériel nécessaire à la réalisation de votre dentifrice solide maison.  Pour cette recette de dentifrice zéro déchet, vous aurez besoin :

  • d’un bol
  • d’une casserole
  • d’une cuillère
  • d’un mini-fouet
  • d’une spatule en bois
  • d’un verre-doseur
  • d’une balance
  • d’un moule en silicone
  • d’un pot à couvercle ou une boîte en métal

Recette dentifrice solide : les étapes de fabrication

En suivant étape par étape notre recette de dentifrice solide à faire soi-même, vous devriez arriver à fabriquer votre propre cosmétique solide sans difficulté et rapidement.

Temps nécessaire : 30 minutes

Coût : ≈ 5€

Difficulté : *

  • Étape 1 : préparer le bain-marie

Le bain-marie est une technique idéale pour faire fondre les différents ingrédients et corps gras de la recette. Grâce à sa chaleur douce et progressive, il n’altère pas leurs propriétés et les actifs qu’ils contiennent. Pour préparer votre bain-marie, disposez un petit bol dans une casserole préalablement remplie d’eau chaude jusqu’au 3/4. Laissez flotter le bol. Si l’eau déborde, retirez-en un peu.

  • Étape 2 : faire fondre l’huile végétale et la cire d’abeille

À feu doux, versez l’huile végétale de coco et la cire d’abeille dans le bol. Laissez fondre au bain-marie en remuant délicatement jusqu’à obtenir un mélange homogène.

  • Étape 3 : ajouter les autres ingrédients

Retirez la casserole du feu. Ajoutez dans le bol les gouttes d’huile essentielle, l’argile, la glycérine végétale et le carbonate de calcium (ou bicarbonate de soude), en mélangeant entre chaque ajout d’ingrédient. Continuez à mélanger énergiquement pour obtenir une préparation lisse et homogène. Si votre préparation durcit trop vite, refaites-la chauffer au bain-marie quelques secondes.

  • Étape 4 : verser la préparation dans le moule et laisser durcir

Versez le mélange dans le moule et laissez durcir au réfrigérateur pendant au moins 2 heures.

  • Étape 5 : transvaser la préparation dans le pot

Nettoyez et stérilisez votre pot. Démoulez, placez votre dentifrice solide dans son contenant et refermez le couvercle.

  • Étape 6 : utiliser votre dentifrice solide maison

Humidifiez votre brosse à dents puis frottez-la doucement sur la surface de votre dentifrice solide. Brossez-vous les dents comme d’habitude et rincez-vous la bouche.

  • Étape 7 : conserver votre dentifrice solide

Le dentifrice solide se conserve 3 mois dans un endroit propre et sec.

Que pensez vous de cette recette de dentifrice solide ? Dites-nous tout en commentaire !

Catégories
Shampoing Solide

Après shampoing solide : l’allié zéro déchet de vos cheveux

Qu’est-ce qu’un après shampoing solide ?

Ce soin capillaire ne possède pas une texture liquide mais solide, semblable à un savon. Il est composé d’huiles végétales et/ou de beurres végétaux, d’huiles essentielles, de poudres de plantes et de divers actifs d’origine végétale qui lui confèrent ses propriétés. Aujourd’hui, l’après shampoing solide est disponible pour chaque type de cheveux (cheveux normaux, cheveux abîmés et secs, cheveux gras…) et répond à tous les besoins.

L’après shampoing solide fait aussi partie des soins zéro déchet et écologiques. En effet, sa texture solide ne nécessite pas de packaging en plastique et sa durée d’utilisation est bien plus longue qu’un après shampooing cheveux classique.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Les cheveux ont besoin d’être hydratés mais aussi d’être nourris, ce qui n’est pas la même chose. L’hydratation consiste à leur apporter de l’eau pour maintenir l’humidité au sein de la fibre capillaire. Nourrir les cheveux, en revanche, c’est leur apporter des corps gras ou lipides. Ces derniers garantissent des cheveux plus forts et soutiennent la barrière protectrice du cuir chevelu.

Pourquoi utiliser un après shampoing solide ?

Le shampoing solide est important pour débarrasser les cheveux et le cuir chevelu des impuretés et de l’excès de sébum. Mais, pour un soin des cheveux optimal, il doit être complété par un après shampoing solide. Ce dernier a une action 3-en-1 : il est nourrissant, démêlant et rend les cheveux brillants.

  • Il nourrit

Grâce à sa composition à base d’huiles et de beurres végétaux, l’après shampoing solide apporte une grande quantité de corps gras à la fibre capillaire. Ainsi, il nourrit en profondeur jusqu’aux pointes, restructure les cheveux et les rend plus résistants.

  • Il démêle

L’après shampoing solide est aussi un soin démêlant. En lissant et en éliminant les nœuds, il prévient les frisottis et la casse des cheveux au moment du brossage.

  • Il apporte de la brillance

Enfin, les après shampoings solides apportent une brillance intense aux cheveux et accentuent les reflets naturels. Ils protègent et révèlent l’éclat des cheveux colorés grâce à leur action lustrante.

Quel après shampoing solide choisir ?

Certaines marques spécialisées dans les cosmétiques bio et produits zéro déchet proposent leur propre après shampoing. Découvrez ci-dessous notre sélection pour les principaux types de cheveux.

  • Pour cheveux normaux

La marque Lamazuna propose un après shampoing bio qui convient à tous types de cheveux, y compris aux cheveux normaux. Il est formulé à base d’huile de coco (cocos nucifera oil) qui nourrit, rend les cheveux brillants et vigoureux. L’après shampoing cheveux normaux Lamazuna ne contient pas d’huile essentielle et convient donc aux femmes enceintes et allaitantes.

  • Pour cheveux secs et abîmés

Pour les cheveux secs et cheveux abîmés, la marque Les savons de Joya propose un après shampoing nourrissant et démêlant (disponible avec ou sans huiles essentielles). Il contient des ingrédients issus de l’agriculture biologique dont du beurre de cacao (nourrissant et protecteur) et de l’huile végétale de ricin (favorise la croissance des cheveux). C’est à notre avis le meilleur après shampoing solide pour cheveux secs !

  • Pour cheveux gras

La marque Umaï propose un après shampoing aux ingrédients d’origine naturelle : de l’huile de lin (linum usitatissimum seed oil), de l’avoine (avena sativa kernel oil), du romarin (rosmarinus officinalis extract) et de l’huile de graines de tournesol (helianthus annuus seed oil). Il démêle, nourrit et laisse les cheveux doux.

Après shampoing solide : comment l’utiliser ?

L’après shampoing peut s’utiliser après chaque shampoing ou 1 à 2 fois par semaine selon votre type de cheveux. Il s’applique sur cheveux mouillés, sur les longueurs et les pointes (évitez les racines). Rincez abondamment et conservez votre produit solide sur un porte-savon.

Catégories
Couche Lavable

TOP 3 marque couche lavable : comment choisir ?

Comment choisir une marque de couche lavable ?

Face au succès grandissant du zéro déchet et des produits lavables/réutilisables, beaucoup de marques proposent leurs propres couches lavables.

Dans ce dédale, difficile pour les parents de s’y retrouver… Pour chaque marque de couche lavable sélectionnée, nous avons pris en compte les critères suivants :

  • Les valeurs et engagements de la marque : nous avons privilégié les marques éthiques et responsables ;
  • Le prix d’achat : il doit rester raisonnable et être rentable sur le long terme ;
  • Les avis des utilisateurs : nous avons consulté les différents avis des clients sur la qualité, la facilité d’utilisation des couches lavables ou encore l’efficacité du produit ;
  • La livraison : doit être rapide et gratuite à partir d’un certain montant d’achat.

Quelle est la meilleure marque de couche lavable ?

Ces différents critères nous ont permis de réaliser la sélection ci-dessous qui vous aidera à trouver LA meilleure marque de couche lavable pour votre bébé.

  • Bambino mio : une marque engagée depuis plus de 20 ans

 
marque-couche-lavable-choix-stokabio-alternatives-bio
Crédit Photo : Bambino Mio

 

Bambino mio est l’une des plus anciennes marques de couches lavables bébé et de produits écologiques du marché. Basée en Angleterre, elle propose différents types de couches lavables :

  • La couche lavable Miosolo est tout-en-un et de taille unique. Elle se règle au fur et à mesure de la croissance de votre bébé. Elle est disponible en différents motifs. Prix constaté sur le site : 25,49€.
  • La couche lavable Mioduo est tout-en-deux. Elle comprend un insert de taille unique et une culotte de protection résistante à l’eau. Prix constaté sur le site : 17,99€.

Les couches lavables Bambino mio sont vendues individuellement ou par pack, plus économique. La marque propose notamment le lot de couches lavables « de la naissance à la propreté » comprenant toutes les couches et accessoires (inserts, voiles de protection…) dont vous aurez besoin pendant plusieurs mois.

Les avis sur les couches lavables Bambino mio

Ils sont unanimes : douceur, praticité d’utilisation et de nettoyage et capacité d’absorption sont au rendez-vous. Elle a d’ailleurs reçu le label ConsoBaby, un guide d’achat communautaire qui recense les articles préférés des parents.

Pour une livraison en France métropolitaine, comptez 4,95€ de frais de port. La livraison suivie est gratuite pour toute commande supérieure à 50€. Les produits sont expédiés sous 5 à 7 jours ouvrés.

  • Hamac : des couches lavables certifiées Oeko tex

couche-lavable-hamac-paris-stokabio-alternatives-bio
Crédit Photo : Hamac Paris

 

La marque de couche lavable Hamac est depuis longtemps engagée dans une fabrication française à partir de matières premières certifiées Oeko tex. Ce label garantit l’absence de substances nocives pour la santé, la peau et l’environnement dans les textiles.

Elle propose 2 modèles de couches lavables :

  • la couche classique en microfibre avec poche étanche interne cousue à la culotte extérieure. Prix constaté sur le site : 33€.
  • la couche séparable T.MAC en microfibre avec poche étanche détachable. Prix constaté sur le site : à partir de 28€.

La marque Hamac propose sa gamme en pack de couches lavables et en kits d’essai. Les avis clients lui ont permis d’obtenir le label ConsoBaby.

Les frais de livraison en France métropolitaine sont offerts à partir de 70€ d’achat. Les produits sont expédiés dans les 24 à 48H.

  • B’bies : des couches lavables en bambou

bbies-couche-lavable-stokabio-alternatives-bio
Crédit Photo : Bbies

 

Fabriquées en France (Loire-Atlantique), les couches lavables avec inserts B’bies sont en bambou labellisé GOTS et Oeko tex. 

LE SAVIEZ-VOUS ?

Le bambou est une matière très douce, souple et absorbante. C’est pourquoi il est utilisé pour la fabrication de couches lavables ou de couches jetables écologiques, de lingettes et de papier toilette lavables…

2 modèles en bambou vous sont proposés par la marque B’bies :

  • la couche TE1 : l’insert se glisse dans la couche. La couche s’utilise de la même manière qu’une couche culotte jetable. Prix constaté sur le site : 21€.
  • la couche TE2 : une culotte imperméable avec doublure absorbante et boutons pression. Seule la doublure doit être changée. Prix constaté sur le site : 25€.

Une gamme à découvrir également en lot et pack de couches lavables. Avec une note de 8,1/10 par la Société des Avis Garantis, la marque B’bies est très appréciée des utilisateurs.

La livraison s’effectue sous 48H et est offerte à partir de 49€.

Catégories
Shampoing Solide

Shampoing solide : bio, naturel ou vegan – Que choisir ?

Tous les produits ne se valent pas et il existe de grandes disparités en matière de composition, de prix et de mode de fabrication. En ce sens, choisir un shampoing solide bio, naturel et vegan est un gage de qualité.

Mais que vous garantissent ces certifications ? Comment choisir votre shampoing solide bio et quelles sont les meilleures marques ? On vous dit tout !

Pourquoi choisir un shampoing solide bio, naturel ou vegan ?

Opter pour un shampoing solide est une excellente idée. Mais c’est encore mieux si vous choisissez un produit certifié bio, à la composition naturelle et labellisé vegan.

La certification bio garantit un produit de qualité

Un shampoing solide certifié bio répond à un cahier des charges strict. Ainsi, il doit contenir un pourcentage minimum d’ingrédients d’origine naturelle et bio. Parallèlement, la réglementation interdit l’utilisation d’ingrédients nocifs pour la santé ou pour l’environnement.

Un shampoing solide bio doit aussi respecter des règles en matière de transformation des matières premières et de fabrication du produit fini. Enfin, il est obligatoirement non testé sur les animaux.

Shampoing solide bio et naturel : quelles différences ?

Si vous êtes à la recherche d’un shampoing solide, vous remarquerez que certains possèdent un label bio quand d’autres sont seulement estampillés « naturels ». Comme indiqué précédemment, les shampoings certifiés bio doivent respecter un cahier des charges précis, édité par un organisme certificateur (Ecocert, BDIH, Nature et Progrès…).

Un shampoing solide dit « naturel » répond lui aussi à une réglementation mais beaucoup moins stricte. Au moins 95% de ses ingrédients doivent être d’origine naturelle mais, contrairement à la labellisation bio, les 5% restants peuvent être chimiques.

Il est donc possible de trouver un shampoing solide naturel contenant des parfums de synthèse, des parabens, des silicones, des sulfates… Heureusement, un shampoing solide qui n’a pas la certification bio peut tout à fait avoir une composition saine. Pour le savoir, référez-vous à la liste INCI des ingrédients qui figure sur l’emballage.

Qu’est-ce que le label vegan pour les shampoings solides ?

D’une part, un shampoing solide vegan ne contient aucune matière première d’origine animale comme la cire d’abeille ou le miel. D’autre part, il garantit que ni le produit fini ni les ingrédients utilisés pour sa fabrication n’ont été testés sur les animaux.

Un shampoing solide vegan s’inscrit donc dans une cosmétique éthique et respectueuse des animaux. Il n’existe pas un mais plusieurs labels vegans : Cruelty Free and Vegan, One Voice, label HCS ou « Leaping Bunny »…

Notre partenaire Consofutur propose d’autres alternatives pour consommer durablement et limiter ses impacts sur l’environnement, la nature la faune ou la flore. 

LE SAVIEZ-VOUS ? Les tests sur les animaux sont interdits en Europe depuis 2013. Malheureusement, selon l’association PETA (People for the Ethical Treatment of Animals), 250 marques de cosmétiques y ont encore recours car la réglementation européenne les autorise sous certaines conditions. Raison de plus de choisir un shampoing solide vegan et bio…

La sélection StokaBio de shampoing solide bio, naturel et vegan

Remplacer votre shampoing liquide par un shampoing solide bio est une excellente idée pour une salle de bain zéro déchet. Mais encore faut-il savoir lequel choisir ! Nous vous proposons ci-dessous une sélection des meilleurs shampoings solides bio, naturels et vegans en fonction des types de cheveux.

Pour les cheveux normaux

Même s’ils n’ont pas de problèmes capillaires en particulier, les cheveux normaux ont aussi besoin de soins. Un bon shampoing solide pour cheveux normaux doit préserver l’équilibre hydratation/sébum, rendre vos cheveux brillants et soyeux.

Pour ce type de cheveux, nous avons sélectionné :

  • Le shampoing solide cheveux normaux de Lamazuna, parfumé à l’huile essentielle de pin sylvestre ;

  • Le shampoing cheveux Pure de Pachamamaï, à l’huile de ricin, argile verte et huile essentielle de menthe. Comme un savon, il offre une généreuse mousse sur cheveux mouillés et est également disponible en format voyage.

Pour les cheveux secs

Si vous avez les cheveux secs et/ou le cuir chevelu sensible, choisissez un shampoing solide douceur qui nourrit, protège et répare. Il doit aussi apaiser le cuir chevelu et être un véritable soin des cheveux.

Pour ce type de cheveux, nous avons sélectionné :

  • Le shampoing solide cheveux secs de Secrets de Provence, un shampoing solide hydratant au beurre de karité, huile d’argan et argile rouge ;

  • Le shampoing Druydès spécial cheveux secs, un shampoing solide naturel zéro déchet, sans huiles essentielles ni parfum.

Pour les cheveux gras

Si vous avez les cheveux gras qui regraissent rapidement et/ou des pellicules, choisissez un shampoing solide équilibrant. Un shampooing cheveux gras doit absorber l’excès de sébum, purifier le cuir chevelu et redonner du volume.

Pour ce type de cheveux, nous avons sélectionné :

  • Le shampoing Savons de Joya, un shampoing solide naturel aux huiles végétales, rhassoul et argile verte. Il contient des tensioactifs doux et d’origine végétale (sodium cocoyl isethionate) qui apporte une fine mousse sur cheveux mouillés. Vous pouvez aussi choisir le shampoing solide Joya antipelliculaire à l’huile de coco. Idéal pour les cheveux et cuir chevelu à pellicules ;

  • Le shampoing solide cheveux gras de Lamazuna, formulé à base de rhassoul, d’huile de coco et d’huile essentielle de litsée citronnée. Le shampoing solide Lamazuna assainit le cuir chevelu et apporte du volume. Un indispensable de la salle de bain !

N’hésitez pas à consulter les avis et à tester par vous-même pour trouver le shampoing solide bio, naturel et vegan qui vous conviendra le mieux.

Sources complémentaires de nos partenaires pour approfondir le sujet :

  • Et si votre recherche porte plutôt sur un savon vegan, nous vous recommandons les produits de la société partenaire Elephas.
  • Notre partenaire Lonama vous propose une autre approche en termes de contenus pour vous aider à changer vos habitudes autour des shampoings.